III.4 CONSEILS PRATIQUES

III.4.a AVANT LA PONCTION

PROBLEMES ACTIONS INFIRMIERES

Hygiène douteuse

Faire laver le bras au patient et lui rappeler les précautions à prendre et les risques encourus.

Prurit et rougeur localisés

Demander au patient et /ou consulter le dossier de soins (allergie au sparadrap, ou au désinfectant ?).

Trajet de la fistule suspect ( rougeur, croûte, chaleur, plaie )

Interroger le patient, consulter le dossier de soins, appeler le médecin avant de piquer si l'infirmier (ère) l'estime nécessaire.

Pas de thrill à la palpation

S'aider du stéthoscope.

Si le thrill n'est toujours pas audible, appeler le médecin qui contrôlera par d'autres moyens la perméabilité de la fistule.

Patient inquiet, appréhendant la douleur

Mettre sur le trajet de la fistule le spray anesthésiant (Chlorure d'Ethyle) et lui proposer de mettre la crème Emla 1 h avant la prochaine dialyse.

Appliquer une méthode de relaxation.

III.4.b LORS DE LA PONCTION

PROBLEMES ACTIONS INFIRMIERES

Si le sang ne reflue pas dans l'aiguille

Palper le trajet de la fistule, réorienter l'aiguille et vérifier à la seringue son bon emplacement.

Si la ponction ou l'aspiration à la seringue est difficile

Mobiliser l'aiguille ou la caler afin d'obtenir un meilleur débit.· Interroger le patient sur ses sensations.

Si le sang suinte au point de ponction

Mobiliser l'aiguille.· Scotcher un tampon stérile avec une légère pression.· Appliquer un Gelfoam à l'endroit du suintement.

Si le sang dans l'aiguille est coagulé

Laisser l'aiguille en place, repiquer en amont s'il s'agit de l'artère et en aval s'il s'agit de la veine.

Si l'aiguille est bien en place et le sang ne reflue pas

Retirer légèrement l'aiguille, la réorienter dans la lumière de la fistule et aspirer avec une seringue afin de retirer un éventuel débris pouvant bloquer le flux à l'entrée de l'aiguille.

Si l'aiguille traverse la paroi et crée un hématome

Selon la gravité de l'hématome :· Repositionner l'aiguille.· Retirer l'aiguille, laisser l'hématome se vider si possible et repiquer ailleurs.

III.4.c EN COURS DE DIALYSE

PROBLEMES ACTIONS INFIRMIERES

L'aiguille vibre

Repositionner l'aiguille dans l'axe.· Ajouter un tampon sous l'aiguille pour la surélever.

Le point de ponction saigne

Mettre un Gelfoam et entourer l'emplacement avec une "Band-el" sans trop serrer.

Douleur sur le trajet de l'aiguille

Appliquer selon l'estimation de l'infirmer (ère) :· le spray anesthésiant.· le gel anesthésiant.· la crème Emla.

Patient agité.· Patient exprimant la peur de bouger ou de s'endormir.· Nouveau patient

Fixer le bras au lit avec un scotch ou une attache souple.

EN CAS DE PROBLEMES

NE PAS HESITER A FAIRE APPEL A UN COLLEGUE

III.4.d EN FIN DE DIALYSE : HEMOSTASE

Douleur à l'ablation des aiguilles

Appuyer avec un tampon stérile seulement lorsque les aiguilles sont retirées.

Hémostase longue et difficile

Mettre un Gelfoam, faire une compression manuelle en allégeant la pression par palier.

Bras oedématié

Ne pas mettre de pansement entourant le bras, choisir de préférence des tampons et du sparadrap ( CAVE garrot !!! ).




Abords vasculaires Home page