III. LE ROLE PROPRE DE L'INFIRMIER (ERE)

DANS L'UTILISATION DE LA FISTULE ARTERIO-VEINEUSE ET DE LA PROTHESE VASCULAIRE

C'est un rôle spécifique qui nous est propre englobant les fonctions d'analyse, d'évaluation et de prise de décision.

En hémodialyse, l'utilisation de la fistule et de la prothèse est du ressort de l'infirmier (ère), soit :

les techniques de ponction.

· le choix du site de la ponction.

· la surveillance avant, pendant et après la dialyse.

· le rôle éducatif de l'infirmier (ère) vis-à-vis du patient.

Le bon accomplissement de ce rôle infirmier a une influence certaine sur la durée de vie de la fistule ou de la prothèse (temps d'utilisation sans reprise chirurgicale).

Malgré tout, la durée de vie d’une fistule ou d’une prothèse dépend aussi de nombreux facteurs ( pathologies associées, âge du patient, etc.)

La durée de vie moyenne d'une prothèse est plus courte que celle d'une fistule (1,5 Vs 3 ans).

Malgré une surveillance adéquate et des soins appropriés, les problèmes d'infection sont plus fréquents dans les prothèses (présence de corps étranger).

La ponction doit être considérée comme un acte comportant des risques de contamination et d'infection, c'est pourquoi ces risques doivent être prévenus par une préparation cutanée rigoureuse et antiseptique.

Dans les prothèses, les ponctions répétées entraînent très souvent une dilatation irrégulière des greffes, à l'origine d'anévrismes, de sténoses ou de thromboses.

Les mêmes complications se retrouvent, mais dans une moindre mesure, dans les fistules.

EN HEMODIALYSE, DANS LE CADRE DE SON ROLE PROPRE, L'INFIRMIER (ERE) EST RESPONSABLE :

Abords vasculaires Home page